L’autoentrepreneur (ou auto-entrepreneur) est un régime français destiné à faciliter la création d’une entreprise.

A

Alternative à la création d’entreprise classique parmi les statuts juridiques classique, cette nouvelle voie a été créée dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie (LME), promulguée le 4 août 2008.  Très rapidement, ce statut a rencontré un vif succès, à tel point que depuis 2009, la moitié des créations d’entreprises se font en utilisant ce régime.
Pour mémoire, en avril 2013, 48 103 créations d’entreprises (tout statut confondu) ont été recensées enFrance soit une hausse de 4 % au regard du mois d’avril 2012.

Le statut d’auto-entrepreneur fait pourtant l’objet de différentes critiques. Certains lui reprochent de dé-régulariser le marché de l’emploi, d’autres de concurrencer le régime des artisans en bénéficiant d’avantages anormaux. D’où une réflexion gouvernementale en cours sur les inflexions à apporter éventuellement.

Pour être éligible au régime, il faut veiller à respecter les plafonds de chiffre d’affairessuivant :

  • 81 500 € de chiffre d’affaires annuel maximum pour les activités de vente de marchandises en 2012
  • 32 600 € de chiffre d’affaires annuel maximum pour les activités de prestations de services en 2012

Bien entendu, les auto-entrepreneurs sont soumis aux mêmes obligations que tout entrepreneur. Ils doivent respecter les obligations de leur secteur d’activité, notamment celles soumises à qualification professionnelle.

Des ressources pour aller plus loin :
FEDAE : Fédération des auto-entrepreneurs
Le portail officiel des auto-entrepreneurs
APCE (Agence pour la Création d’Entreprises)
L’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>